Depuis 2005, la Chaire Louis-Edmond Hamelin attribue une bourse annuelle d’excellence à la maîtrise ou au doctorat en sciences sociales. En 2013, le comité directeur de la Chaire a décidé d’augmenter le nombre de bourses accordées annuellement. À la bourse d’excellence se sont ajoutées la bourse de fin de rédaction et la subvention à la mobilité. C’est le comité directeur de la Chaire qui est responsable de l’adjudication des bourses.

Les bourses Louis-Edmond Hamelin sont attribuées sur concours. Pour poser leur candidature, les étudiantes et les étudiantes doivent rencontrer les critères énoncés dans les avis de concours et fournir deux lettres de recommandation sous forme de formulaires pouvant être téléchargés à même les avis de concours.

Lauréats


Depuis 2013, les bourses d’excellence, de fin de rédaction et la subvention à la mobilité pour activités de recherche Louis-Edmond Hamelin ont été attribuées aux étudiantes et aux étudiants suivants.

  • 2019
    Bourse d’excellence

    Arielle Frenette, Candidate au doctorat en géographie
    Glocalisation : la prise de parole des femmes inuit dans l'activisme environnemental global.

    Bourse de fin de rédaction

    Noémie Bautista-Gonzalez, Candidate au doctorat en anthropologie
    : La gestion des feux de forêt : analyse de rapports sociaux dynamiques et enchevêtrés entre Atikamekw, pompiers forestiers, feux et forêt au sein du Nitaskinan.

    Subvention à la mobilité

    Sabrina Bourgeois, Candidate au doctorat en science politique
    Négocier les règles du jeu. L'influence des peuples autochtones sur le développement minier au Québec et en Nouvelle-Calédonie.

  • 2018
    Bourse d’excellence

    Élisa Gouin, Candidate au doctorat à l'École d'architecture
    Recherche-action partenariale en aménagement dans les milieux autochtones au Nord du 49e parallèle : analyse des processus participatifs en contexte innu

    Bourse de fin de rédaction

    Caroline Moisan, Candidate au doctorat en psychologie
    L’ambivalence comme facteur associé aux grossesses à l’adolescence chez les Inuits du Nunavik.

    Subvention à la mobilité

    Aucune attribution pour cette année

  • 2017
    Bourse d’excellence

    François-Xavier Cyr, Candidat au doctorat en anthropologie
    Exploration ethnographique de la collaboration entre le Québec et une nation autochtone dans la gestion du territoire forestier : le cas du Conseil Cris-Québec sur la foresterie.

    Bourse de fin de rédaction

    Jo-Anni Joncas, Candidate au doctorat en sciences de l'éducation
    Justice éducationnelle aux études supérieures : l’incidence des milieux d’études sur la réalisation de la carrière scolaire de femmes autochtones universitaires.

    Subvention à la mobilité

    Mathieu Avarello, Candidat à la maîtrise en sciences de l'architecture-design urbain
    Entre regards et territoire: Composition d'atlas paysagers selon l'approche perceptive territorialiste, Salluit et Inukjuak

  • 2016
    Bourse d’excellence

    Aucune attribution pour cette année

    Bourse de fin de rédaction

    Justine Gagnon, Candidate au doctorat en sciences géographiques
    Nitshissituten : Mémoire et continuité culturelle des Pessamiulnuat en territoires inondés

    Pierre-Donald Leblanc-Thibodeau, Candidat à la maîtrise en sciences de la consommation
    L’impact économique de certains biens de consommation à externalités négatives chez les ménages nunavimmiuts.

    Subvention à la mobilité

    Marie Baron, Candidate au doctorat
    Vieillissement en bonne santé dans l'Inuit Nunangat : Vers un modèle géographique des déterminants sociaux de la santé

  • 2015
    Bourse d’excellence

    Jo-Anni Joncas, Candidate au doctorat en sciences de l'éducation
    Justice éducationnelle aux études supérieures : l’incidence des milieux d’études sur la réalisation de la carrière scolaire de femmes autochtones universitaires.

    Bourse de fin de rédaction

    Thérèse Yéro Adamou, Candidate au doctorat en santé communautaire
    La biosurveillance sur les contaminants environnementaux au Nunavik : bilan sur les tendances temporelles et identification des déterminants de l’exposition des femmes enceintes Nunavimmiut.

    Subvention à la mobilité

    Marie-Claude Lyonnais, Candidate à la maîtrise en santé communautaire
    L’utilisation des réseaux sociaux par les Inuits dans le cadre de l’enquête régionale de santé Quanuipitaa 2016 au Nunavik.

  • 2014
    Bourse d’excellence

    Sajjad Taghizadeh Imani, Candidat au doctorat en sociologie
    La pauvreté chez les Premières Nations du Canada.

    Bourse de fin de rédaction

    Béatrice Décaluwe, Candidate au doctorat en psychologie
    L’adoption traditionnelle chez les Inuit du Grand Nord québécois et son impact sur le développement de l’enfant.

    Subvention à la mobilité

    Benoit Éthier, Candidat au doctorat en anthropologie
    L’articulation du droit coutumier et l’ontologie politique atikamekw dans le cadre des revendications territoriales globales.

  • 2013
    Bourse d’excellence

    Benoit Éthier, Candidat au doctorat en anthropologie
    L’articulation du droit coutumier et l’ontologie politique atikamekw dans le cadre des revendications territoriales globales.

    Bourse de fin de rédaction

    Ellen Avard, Candidate au doctorat en sciences géographiques
    La serre agricole comme nouveau moyen d’approvisionnement alimentaire à Kuujjuaq.

    Maxime Thibault, Candidate à la maîtrise en relations internationales

    Subvention à la mobilité

    Marie-Pier Aubuchon, Candidate à la maîtrise en sociologie
    Les facteurs familiaux et sociaux ayant une influence sur la persévérance scolaire chez les jeunes Atikamekw d’Obedjiwan.

De 2005 à 2011, la bourse d’excellence Louis-Edmond Hamelin a été attribuée aux étudiantes et aux étudiants suivants.

  • 2011

    Mme Valérie Harvey, candidate au doctorat en sociologie
    Les difficultés du retour au travail pour les pères ayant bénéficié d'un congé parental. Comparaison Québec-Islande

    M. Sébastien Lévesque, candidat à la maîtrise en sociologie
    Les conditions de vie des Inuit et des Allochtones de l’Arctique canadien

  • 2010

    Mme Marilyse Cournoyer, candidate à la maîtrise en études internationales
    La gouvernance participative et l’implication des jeunes dans le projet d’expansion de la réserve du parc national Nahanni dans les Territoires du Nord-Ouest

  • 2009

    M. Maxime Perreault, candidat à la maîtrise en sociologie
    La mesure de la pauvreté dans l’Arctique canadien

  • 2008

    Mme Lily Lessard, candidate au doctorat en sciences infirmières
    Les services en santé mentale offerts aux populations du Nord québécois

  • 2007

    Mme Félicité Bélisimbi, candidate à la maîtrise en sociologie
    Le rôle de l’éducation dans les conditions de vie des Inuit au Nunavik

  • 2006

    Mme Monica Rosales, candidate à la maîtrise en sociologie

  • 2005

    Mme Amélie Théroux-Lemay, candidate à maîtrise en sociologie

Attribution des bourses et de la subvention à la mobilité Louis-Edmond Hamelin 2019-2020

Bourse d’excellence
La bourse d’excellence a été attribuée à Mme Arielle Frenette, candidate au doctorat en géographie. La recherche de Mme Frenette porte sur les relations entre les Inuit et les groupes environnementalistes globalisés. Elle est dirigée par Mme Caroline Desbiens.

Bourse de fin de rédaction
La bourse de fin de rédaction a été attribuée à Mme Noémie Bautista-Gonzalez, candidate au doctorat en anthropologie. Mme Bautista-Gonzalez s’intéresse à la gestion des feux de forêts, plus particulièrement aux rapports sociaux dynamiques entre les Atikamekw, pompiers forestiers, feux et forêt au sein du Nitaskinan. Elle est dirigée par M. Martin Hébert

Subvention à la mobilité
La subvention à la mobilité a été attribuée à Mme Sabrina Bourgeois, candidata au doctorat en science politique. En comparant le Québec avec la Nouvelle-Calédonie, la recherche de Mme Bourgeois vise à explorer comment différents contextes légaux et politiques façonnent les relations entre l’État, les entreprises minières et les Autochtones. Elle est dirigée par M. Thierry Rodon.


C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de M. Louis-Edmond Hamelin survenu le 11 février 2020. M. Hamelin était un pionnier de la recherche nordique, un bâtisseur et un intellectuel dont le Québec se souviendra. Il avait de bon cœur accepté de prêter son nom à la chaire, lorsque, il y a 20 ans, nous avions souhaité lui rendre ainsi hommage et contribuer à faire connaître son œuvre aux nouvelles générations de chercheurs marchant dans ses pas. Il est possible de consulter une courte biographie de ce grand homme sur notre site et de consulter quelques articles consacrés à son décès sur le site de la Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée.

Bourses | Chaire de recherche du Canada sur la condition autochtone comparée